Site Web de Gilbert Jaccon - Fleurier numérique - fiche florale de la Potentille faux-fraisier, Potentilla sterilis, Potentilla fragastarium, Rosacée

Potentille faux-fraisier - Potentilla sterilis, Potentilla fragastarium  (Rosacée)

Période : III-V     Hauteur = 5-10 cm    Localisation : étang du Petit Borne, près de Longvay (21), le 2 avril 2009

Aire en France : partout      Présence : assez fréquente, sauf Midi
Environnement : bois dégagés, broussailles, bords des chemins ; sur sols riches en humus et acides, au moins en surface

Fiche florale de la Potentille faux-fraisier

Plante vivace poilue, à longs stolons radicants.
Feuilles vert bleuté, à 3 folioles ovales larges, dentées, grises et soyeuses au revers.
Fleurs blanches, 10-15 mm, aux pétales échancrés et écartés.
Fruits petits et secs, non renflés et charnus comme chez le fraisier.

Mon nom de famille vient du latin potentia = puissance car les Potentilles sont des championnes dans le monde médicinal (très astringentes, antispasmodiques, hémostatiques, odontalgiques, analgésiques par contact... et j'en oublie !)

Mais ce n'est pas mon cas ; je me contente d'être mellifère, ce qui n'est déjà pas si mal. Demandez donc aux bourdons !

Sources : Dietmar Aichele et WEB

Je suis très souvent confondue par le promeneur avec le fraisier sauvage, mon petit cousin des bois. Si nos fleurs se ressemblent beaucoup, nos feuilles diffèrent par la couleur (vert foncé chez lui) et les dents (moins marquées chez lui). Et le fruit, bien sûr ! Ne vous attendez pas à cueillir chez moi une belle petite fraise bien charnue...

Pour le botaniste, je suis proche de la Potentille à petites fleurs - Potentilla micrantha, dont je me différencie par la présence de stolons et de feuilles avec moins de dents.

Cliquer pour consulter la fiche comparative de ces deux Potentilles WEB

Clichés de la Potentille à petites fleurs (Potentilla micrantha) pris le 17 mars 2010, dans la combe de la Serre, à l'ouest d'Arcenant (21)

Potentille faux-fraisier

Fiche rédigée le 6 avril 2009 et complétée le 26 mars 2010 par Gilbert Jaccon